Nos Programmes

Éducation globale dans les établissements scolaires (PEGES)

Dans la plupart de nos établissements scolaires, les programmes sont majoritairement centrés sur des matières théoriques. Les espaces de dialogue entre les différents acteurs scolaires, quand ils existent, ne sont pas moins théoriques car ils ne facilitent pas toujours la libre expression de chacune des composantes de la communauté éducative susceptible de favoriser une compréhension mutuelle. De ce fait, il n’est pas étonnant de constater que la violence, sous toutes ses formes, soit devenue l’un des moyens de communication le plus utilisé par les uns et les autres.

Agro-Écologie et préservation de l'environnement (PAEPEN)

La zone agroécologique des Hauts plateaux, zone d’intervention du CIPCRE, se singularise par une diminution importante des précipitations. Le climat du Cameroun change et ce changement est nettement perçu par les populations depuis la décennie 2000-2010 même si on observe une régression des précipitations depuis 1960. De plus, on note un raccourcissement de la longueur de la saison pluvieuse dans l’ensemble du pays. Ainsi, à l’échelle nationale, le Cameroun reçoit moins de pluie sur une année (Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement durable,

Droits humains et démocratie (PDHD)

Le Cameroun fait partie des pays africains dans lesquels les droits de la femme et de l’enfant sont les plus menacés et violés.  Plusieurs facteurs sont à l’origine de ces violations, notamment l’absence de la connaissance des droits proclamés, la persistance des coutumes rétrogrades et discriminatoires, l’insuffisance de la responsabilité parentale, la défaillance du dialogue familial et de l’éducation sexuelle des enfants, la prégnance de l’impunité du fait des tabous autour du sexe qui favorisent la non dénonciation des auteurs de violences, le système patriarcal propice aux discriminations de genre ; etc. Parce que l’ampleur de ces problème impose une intervention d’urgence, le CIPCRE a décidé de s’attaquer spécifiquement aux mauvaises pratiques de veuvage et aux diverses formes de violences envers les enfants. 

Paix et prévention des conflits (3PC)

Dans la zone d’intervention du CIPCRE, il existe une multiplicité de facteurs qui peuvent constituer des sources de conflits ou de menaces à la paix sociale. Ces facteurs comprennent : les conflits transfrontaliers couplés à la prolifération des courants religieux (chrétiens catholiques et protestants, musulmans, adeptes des religions africaines et des églises dites réveillées, etc.)et au radicalisme religieux, le problème anglophone, la cohabitation difficile entre les agriculteurs et les éleveurs des bovins et la fracture sociale entre les jeunes générations et les adultes.

NOS COORDONNEES

Direction Générale

B.P. 1256 Bafoussam
Tel: +237 6 94 03 30 42
cipcre_dg@cipcre.org

CIPCRE Cameroun

 B.P. 1256 Bafoussam
Tel: +237 6 94 02 14 74
cipcre_cameroun@cipcre.org

CIPCRE Bénin

B.P. 287 Porto-Novo
Tel: +229 97 63 77 87
www.cipcre.org/cipcrebenin
cipcre-benin@cipcre.org

Bureau des Relations Publiques et de Consultance (BREPCO)

B.P. 15059 Yaoundé
Tel: +237  6 99 68 95 14
cipcre.serpp@cipcre.org
cipcre.serco@cipcre.org

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Copyright © 2018 - CIPCRE All rights reserved. Powered by DASER-TELECOM Sarl