Get Adobe Flash player

Articles

FETE DES ENFANTS DU PERSONNEL

La tradition respectée

Comme à l’accoutumée, la fête des enfants du CIPCRE a drainé beaucoup de monde. C’était le mercredi 18 décembre 2013.

Quand, à 14 heures, les premières notes musicales sont distillées par deux enceintes acoustiques installées quelques minutes plus tôt, il n’y a pas grand monde. Beaucoup d’enfants et de parents sont encore chez eux. Vers 15 heures, de nombreux enfants, pour la plupart accompagnés de leurs mères, commencent à  s’installer sous deux grandes tentes dressées dans la cour pour la circonstance. Le décor se plante petit à petit.

Les choses sérieuses commencent avec le mot d’accueil du Directeur National, Samuel Soffo Todjo qui souhaite la bienvenue aux enfants et à leurs accompagnateurs, un agréable séjour au siège du CIPCRE et par anticipation, de joyeuses fêtes de Noël 2013 et de Nouvel An 2014.

Jeux

Justin Takougoum et Patrick Thuégaz, animateurs de la fête, prennent place et entrent dans le vif du sujet. Ils jouent leur rôle dans une complémentarité et une complicité fort appréciées. Patrick, avec un art consommé de conteur, raconte des histoires intéressantes aux enfants. Justin, tantôt appuie tel mot ou telle expression, tantôt met en relation les histoires racontées avec la vie quotidienne. Vient le moment des jeux : jeu de la corde, interprétation des tubes les plus en vue actuellement par les enfants, jeu de correspondance terme à terme avec des enfants dansant autour des chaises dont le nombre est chaque fois diminué d’une unité  par rapport au nombre d’enfants  danseurs et qui a connu la victoire d’une jeune petite fille, sous les acclamations du public. Une variante de ce jeu que les spécialistes désignent sous le nom de « jeu de chaises musicales » a été également exécutée par des parents qui s’y sont donnés à cœur joie et qui, au finish, ont formé un joli bouquet de danseurs, les uns accrochés aux autres et tous tenant à peine sur une chaise. De l’adresse en somme qui a égayé l’ensemble de près de 150 personnes présentes.

Troupe de danse

Pour davantage agrémenter la fête, une troupe de danse de la rue s’est invitée. Par ses gestes acrobatiques mais aussi ses instruments de musique bricolés à partir du matériel de récupération, elle a séduit le public qui le lui a bien rendu : en la « farotant », comme on dit ici.

 

 

 

 

 

Père Noël

L’un des sommets mémorables de cette fête a été l’arrivée triomphale de Père Noël, une version tropicalisée de ce personnage de légende qui distribue à tour de bras des cadeaux aux enfants dans la période de la Nativité. L’excitation est montée d’un cran quand il s’est avancé vers l’Arbre de Noël préalablement décoré auprès duquel il s’est installé.

 

 

 

 

Distribution des cadeaux

La distribution de  cadeaux s’est faite dans une belle ambiance. Tour à tour, les enfants ont défilé devant l’équipe d’animation, qui pour se voir donner une poupée, qui un jeu éducatif, qui un livre, qui un ballon, qui une guitare, qui une radio, etc. Muni(e) de son cadeau, chacun(e) est ensuite allé(e) prendre une photo souvenir avec Père Noël.

La cérémonie s’est poursuivie dans la joie et l’allégresse. Une collation est venue mettre un terme à cette autre fête des enfants du personnel du CIPCRE qui restera dans les mémoires comme un grand succès, ce que le Directeur National n’a pas manqué de souligner fort opportunément dans son mot de clôture. Il était dix sept heures et quinze minutes.

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir