Get Adobe Flash player

Articles

PAIN POUR LE MONDE (PPLM)-CIPCRE : Le partenariat en marche

Samedi 29 mars 2014 : le CIPCRE reçoit la visite de Mme Floretta KAYALES et Monsieur Lars BEDURKE, respectivement Responsable Régionale Afrique Occidentale et Centrale et Chargé des Relations Publiques à Pain pour le Monde, le Service Protestant de Développement basé à Berlin en Allemagne.

 Après la visite de Son Excellence Dr. KEFERSTEIN, Ambassadeur d’Allemagne au CIPCRE le 17 octobre 2013, celle de la Délégation du Ministère de la Coopération Allemande (BMZ) le 6 décembre 2013, c’est au tour de Madame Floretta KAYALES et Lars BEDURKE de découvrir cette organisation. Samedi 29 mars en effet, les deux visiteurs arrivent au siège du CIPCRE à Bafoussam autour de 10 heures. En l’absence du Rév. Dr. Jean-Blaise KENMOGNE, Directeur Général du CIPCRE en mission au Rwanda, ils sont accueillis à leur arrivée par le Directeur National, M. Samuel SOFFO TODJO et le Coordinateur de la Cellule de Communication, M. Eugène FONSSI. Les responsables du CIPCRE et les visiteurs prennent un petit moment d’échange dans le bureau du Directeur National en présence de l’entrepreneur, M. Joseph DEFEUGAING.

 

Visite du site du nouveau siège

 

Après un bref échange sur le programme de la visite, l’équipe met le cap sur le site où depuis quelques semaines les travaux de construction du siège du CIPCRE ont commencé. Arrivée sur les lieux, elle est frappée par l’activité qui y règne. Les ouvriers sont près d’une vingtaine et chacun est à la manœuvre : si certains tournent le mortier, d’autres sont en train de préparer le coffrage et d’autres encore de couper le fer à béton. La fondation  du bâtiment de la Direction Nationale du CIPCRE-Cameroun est déjà bien apparente et l’entrepreneur nous assure qu’elle sera terminée d’ici une semaine. Plans à l’appui, M. DEFEUGAING explique  aux hôtes la distribution spatiale des bâtiments qui sortiront de terre en ces lieux. Puis, c’est la visite guidée du site  dont aucun aspect n’échappe à l’appareil photo de Lars BEDURKE. Mme KAYALES se dit impressionnée par la qualité du travail qui est fait et adresse un mot d’encouragement à l’entrepreneur. Ce dernier ne manque pas de lui faire part de ce que le budget initial du complexe risque fort bien de ne pas permettre de réaliser entièrement les bâtiments projetés, les coûts ayant été revus à la hausse, à cause des modifications faites sur les plans pour tenir compte des résultats du séminaire sur la Maintenance des Bâtiments. Bonne note est prise de cette remarque par la Responsable Régionale Afrique Occidentale et Centrale à PPLM. En effet, Mme KAYALES donne l’assurance qu’elle en parlera avec l’Architecte à son retour à PPLM et qu’elle approfondira ce sujet avec le Directeur Général au cours de sa visite à Berlin en mai prochain.

 

Séance de travail avec le personnel du CIPCRE

 

De retour au CIPCRE vers 11h, les cadres du CIPCRE sont conviés à une séance de travail dans la Salle Polyvalente. Le Directeur National, au nom de tout le personnel, souhaite  la bienvenue aux partenaires. S’ensuit la présentation des uns et des autres.  Puis le Directeur National reprend la parole pour présenter le CIPCRE. Dans son introduction, il dit que le CIPCRE est une organisation bénie des Dieux, car en l’espace de cinq mois, trois (3) visiteurs/groupes de visiteurs de marque l’ont honoré de leur visite. D’abord Son Excellence M. l’Ambassadeur d’Allemagne, puis la Délégation du Ministère de la Coopération Allemande (BMZ) et enfin Mme KAYALES et M. BEDURKE.

 

Après cette brève introduction, le Directeur National procède à la présentation proprement dite du CIPCRE. Pour ce faire, il a déroulé, sur POWER POINT, l’historique de l’organisation, son organigramme, sa philosophie, ses orientations stratégiques, sa stratégie d’intervention, ses mécanismes de suivi des activités menées, sa stratégie de communication interne et externe et les perspectives qui s’ouvrent au CIPCRE pour les prochaines années. Présentant ce dernier point, il  évoque tour à tour pour le prochain PAT 2015-2017, la ligne éditoriale d’ECOVOX qui sera revue pour mettre davantage l’accent sur la capitalisation et la diffusion des bonnes pratiques ; les axes stratégiques qui passeront de 4 à 5, le cinquième étant la Communication ; les Villages Pilotes qui passeront de 5 à 6, le sixième village étant Bafut dans le Nord-Ouest du Cameroun ; les zones d’intervention qui vont être diminuées de moitié pour permettre au CIPCRE d’être plus présent dans les Villages Pilotes ; les Thématiques Transversales qui seront au nombre de deux, à savoir Genre et Ecologie au lieu de quatre : Genre, Citoyenneté, Ecologie et VIH-SIDA ; l’organisation du travail par Axe Stratégique et non plus par Unité/Cellule.

 

Contributions et débat

 

A la suite de cette présentation,  la parole a été donnée aux participants pour des compléments. C’est ainsi que des contributions ont été apportées par les uns et les autres, notamment par rapport à l’Assemblée Générale qui est la structure faitière du CIPCRE et aux Assemblées des Membres qui en sont la base sociale, ainsi qu’aux mécanismes d’adhésion à cette base sociale.

 

Puis un débat est ouvert, débat au cours duquel des questions aussi pertinentes les unes que les autres sont posées par Mme Floretta  KAYALES notamment sur la stratégie d’identification  des besoins des partenaires, la synergie entre les différentes unités et la stratégie de rencontre et de gestion des rapports avec les autorités. Des réponses argumentées sont apportées par le Directeur National et  les cadres de l’organisation.

 

Au terme de cette réunion et dans une interview qu’elle  accorde à la Cellule de la Communication, Mme Floretta KAYALES se dit ravie de l’accueil qui lui a été réservé au CIPCRE, et très impressionnée par l’équipe qui l’a accueillie. Elle loue le professionnalisme de cette équipe et exprime sa satisfaction par rapport à sa visite. Elle affirme qu’elle connait mieux le CIPCRE maintenant et souhaite avoir un peu plus de temps  la prochaine fois pour découvrir les activités sur le terrain.

 

Pour ce qui est de sa visite sur le Site, elle dit qu’elle est très curieuse de voir le résultat dans quelques mois et affirme que le nouveau siège, du fait du calme qui règne sur les lieux, sera un cadre environnemental propice à l’épanouissement du personnel.

 

C’est dans une ambiance conviviale et par le partage d’un repas que la visite de nos hôtes s’achève vers 13h 30.

 

Commentaires  

 
0 #1 ntakirutimana 17-06-2014 10:26
je vous remercie de votre intervention mais nous voulons etre l'un des membres a soutenir dans no activites ici au Rwanda ausein de l'eglise anglicane particvuliereme nt dans la paroisse kiraro, diocese kigeme
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir