Get Adobe Flash player

Articles

Nouvelle stratégie d’intervention dans les Villages Pilotes : Le contrat de collaboration avec les personnes relais est signé

           Les 25 et 26 juin et le 1er juillet ont eu lieu dans les villages Baham, Bapa, Bahouan, Bahouoc et Bamendjo les cérémonies de signature du contrat de collaboration liant le Cercle International pour la Promotion de la Création (CIPCRE) et les Points Focaux (PF) à travers les Personnes Relais (PR). Pilotées par la Cellule de Capitalisation et de Communication (CECCOM), ces cérémonies ont connu la participation du Coordinateur de la Cellule de Suivi et d’Appui aux Thématiques Transversales (CESAAT) et du Directeur National du CIPCRE-Cameroun.

Dans tous les Villages Pilotes, l’articulation des cérémonies était la même : introduction, rappel de la nouvelle stratégie d’intervention, présentation du Contrat et signature par les parties concernées.

 

Introduction

Il est revenu à Mme Estelle Simeu chaque fois d’accueillir les participants et de dérouler le programme de cérémonies après les civilités d’usage : présentation des participants avec pour chacun et chacune, la structure d’attache, les fonctions exercées et surtout pour les Personnes Relais, la thématique dans laquelle elles travaillent.

 

Rappel de la nouvelle stratégie

Léopold Sikati, Coordinateur de la CESAAT a ensuite pris la parole pour rappeler la nouvelle stratégie d’intervention du CIPCRE. Il l’a fait à partir des questions posées aux participants sur la définition de la personne relais, du groupe relais thématique, du point focal, de la journée Village Pilote et du groupe de lecture. A chaque fois, il s’est fait le devoir d’apporter les précisions nécessaires pour permettre aux uns et aux autres de bien fixer les notions préalablement apprises.

Présentation du contrat

A la suite de ce rappel, la parole a été donnée à Estelle Simeu pour lire in extenso la mouture de contrat préparé par la CECCOM en collaboration avec les personnes relais. Dans chaque village, l’aide d’un traducteur local a été requis pour rendre compréhensible ledit contrat, qui par endroits, comportait des termes juridiques assez difficiles à maitriser. Les personnes relais ont partout suivi avec une attention soutenue cette lecture et approuvé la quintessence du contenu de l’accord. Pour l’essentiel, cet accord met l’accent sur les obligations des parties, à savoir le CIPCRE et les Personnes Relais. Il insiste également sur les obligations communes et les conditions de sa mise en œuvre. Des questions ont été posées par les Personnes Relais et des réponses appropriées leur ont été apportées aussi bien par la présentatrice que par les autres membres de la délégation du CIPCRE.

 

Signature du contrat

C’est en toute connaissance de cause que les 18 ou 19 personnes relais de chaque village pilote, à raison de 2 ou exceptionnellement 3 personnes par thématique (agriculture-compostage, élevage, droits des enfants, coopération interreligieuse, bio pesticides, contrat vert, non-violence, rites de veuvage) ont signé l’accord qui les lie au CIPCRE. Avant d’apposer lui-même sa signature au bas du document, le Directeur National (DN) du CIPCRE-Cameroun, M. Soffo Todjo Samuel a tenu à remercier les uns et les autres pour leur engagement dans l’aventure de la démultiplication des activités du CIPCRE et les a assurés de son plein soutien dans l’exécution de leurs tâches. Il leur a dit dans chaque village pilote qu’il est conscient des responsabilités qui sont les siennes et qu’il revient à chacune et à chacun de s’acquitter des siennes pour que le transfert des compétences planifié soit, d’ici trois à six ans une réalité.

Etant donné que dans certains villages, 2 ou 3 personnes étaient empêchés, le DN a demandé à leurs collègues de les inviter à entrer dans la dynamique afin que le contrat soit signé par toutes les personnes relais et qu’un exemplaire soit remis à chacun. Les cérémonies se sont achevées sur un tonnerre d’applaudissements. Et rendez-vous a été pris pour les premières formations avec les personnes relais d’ores et déjà gonflées à bloc.

 

 

 

 

 

Commentaires  

 
0 #1 jean louis Tsopze 10-11-2015 05:43
Félicitations pour t4out ce que vous. enttreprenez jusqu'à lors pour les population s des zones rurales de l'ouest. Toute fois, j'aimerai vous inviter à attendre vos activités dans la protection de l'environnement dans les établissements scolaires.
 
 
0 #2 Susanne 09-03-2016 08:17
C'est maintenant seulement que je lis ceci! Félicitation à vous tous ... suis fière de vous et curieuse aussi à voir comment ce travail de renforcement des capacités et de transfer des compétences et des responsabilités à la population fonctionne.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir