Get Adobe Flash player

Articles

Abus sexuels et discriminations sexistes au Lycée de Bahouan : Les leaders de clubs font l’état des lieux de leur lutte

Au mois de mars 2015, les leaders de clubs du lycée de Bahouan avaient reçu une formation sur la prévention des violences sexuelles et les discriminations sexistes en milieu scolaire. A l’issue de cette formation, ces leaders avaient pris des engagements aux fins de mener des activités sur la problématique non seulement dans leurs clubs mais aussi dans tout l’établissement. La rencontre de ce jour 08 mai 2015 a permis d les initiatives prises par les leaders deux mois après la formation.

L’animateur du CIPCRE pendant les travaux de suiviIl est exactement 14 heures ce 8 mai 2015, lorsque le censeur du lycée de Bahouan, la responsable des activités post et péri scolaires (APPS), l’animateur du CIPCRE et les leaders de clubs se retrouvent dans la salle de classe de la 5e B. Cette rencontre permet de savoir qu’en général tous les leaders de clubs se sont déployés pour lutter contre les abus sexuels et les discriminations sexistes dans leur établissement. Ainsi :

-          Le club de football a sensibilisé tous les membres du club (30 membres)

-          Le club scout a sensibilisé les élèves du lycée deux fois lors de la levée des couleurs sur le mauvais habillement des filles, le respect mutuel entre garçons et filles, les notes sexuellement transmissibles et même le harcèlement sexuel de certains professeurs à l’encontre des filles ;

-          Le club majorette a sensibilisé 12 personnes, toutes des filles, sur la bonne tenue vestimentaire de celles-ci et les notes sexuellement transmissibles ;

-          Le Club Ethique et de l’Intégrité Nationale (CECIN) n’a pas fait la bande dessinée comme promis mais a sensibilisé les membres du club sur l’intégrité morale des enfants, la mauvaise utilisation du téléphone, de l’Internet et les arrangements à l’amiable que les parents font souvent lorsqu’un enfant est victime de viol. En outre, il a été expliqué aux enfants les comportements à adopter lorsqu’ils sont victimes de violences sexuelles.

-         Photos de famille avec les leaders de club et des responsables du lycée de Bahouan Les délégués et chefs de classes ont sensibilisé leurs camarades des classes de 5e A (54 élèves) et 5e B (55 élèves). Ils ont attiré l’attention du professeur de travail manuel sur la discrimination des outils de travail comme la houe et la machette. Ils ont demandé à ce dernier de ne plus exiger la houe pour les filles et la machette pour les garçons mais de laisser à chacune et chacun d’utiliser l’outil de sa convenance.

A l’issue de cet échange, les élèves du lycée de Bahouan, surtout les filles, signalent dans la boite à dénonciation du lycée les exactions dont elles sont victimes de la part de certains enseignants mal intentionnés. L’année scolaire étant presqu’à terme, les leaders ont promis de continuer les sensibilisations pendant les vacances dans leurs villages respectifs lors des congrès qui se déroulent pendant les vacances.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir