Get Adobe Flash player

Articles

BAHOUAN A SON COMITE INTERRELIGIEUX

Après Bafoussam, Baham, Bamendjo et Bapa, le village pilote Bahouan a désormais son comité pour la coopération interreligieuse.

           Le 08 avril dernier, dans le domicile de Monsieur KOUOKAM Joseph, personne relais pour la coopération interreligieuse à Bahouan, s’est tenue la réunion de lancement des activités dudit comité et ce par la facilitation de 02 membres de l’équipe du Programme Paix et Prévention des Conflits du Cercle International pour la Promotion de la Création (CIPCRE). Avaient assisté à cette rencontre les représentants des différentes communautés de foi présentes à Bahouan, les animateurs du CIPCRE et Monsieur KOUAM Jean, personne relais et responsable du comité interreligieux de Baham et co facilitateur de la rencontre.

Il faut dire que pour promouvoir la paix et prévenir les conflits, le CIPCRE a mis sur pied une stratégie qui s’appuie sur la création des comités interreligieux réunissant les membres des différentes communautés de foi. Ainsi, Musulmans, Chrétiens Catholiques et Protestants, adeptes de la religion traditionnelle ont accepté de se mettre ensemble pour rejeter la violence, prévenir les conflits, promouvoir la tolérance, un mieux vivre ensemble par l’acceptation des différences en attaquant à leurs racines les différents fléaux qui menacent la paix et la cohésion sociale à Bahouan par le dialogue et la coopération interreligieuse.

M JEAN KOUAM PERSONNE RELAIS DE BAHAM PARTAGE L’EXPERIENCE DU COMITE DE BAHAMAprès un moment d’échange entre les participants, le comité pour la coopération interreligieuse de Bahouan composé de 9 membres dont 02 femmes a été mis sur pied et les défis ne faisant pas défaut, une série d’activités a été planifiée pour l’année 2016. La première bataille est celle de faire un état des lieux sur les conflits qui opposent les membres des différentes confessions religieuses, de faire comprendre et de faire accepter l’idée de coopération interreligieuse comme outil de promotion de la paix à toutes les composantes de la société à Bahouan. A cet effet, le nouveau comité interreligieux a planifié l’organisation d’une campagne de sensibilisation sur la coopération interreligieusedans les associations de jeunes, de femmes et des hommes de Bahouan de mai à septembre 2016. Il a également été décidé à l’unanimité des membres que Monsieur KOUOKAM Joseph présidera le comité interreligieux. Des élections seront organisées ultérieurement pour combler les postes encore vacants au sein du comité.

LE NOUVEAU COMITE INTERRELIGIEUX POSE AVEC LES ANIMATEURS DU CIPCRELe CIPCRE en sa qualité de principal partenaire des comités interreligieux accompagne le comité de Bahouan à travers un appui multiforme. Un appui financier a été mis à la disposition des membres du comité pour la mise en œuvre de leurs activités et, un appui technique du CIPCRE est également prévu à travers les visites de suivi/évaluation/conseil qu’effectueront ses animateurs auprès du comité dans les mois à venir, dans le but de l’amener à réaliser efficacement ses activités tout en étant attentif aux effets de leurs initiatives sur les populations bénéficiaires. Le CIPCRE entend ainsi trouver des solutions aux menaces graves à la paix dans nos communautés et ce dans l’esprit de l’acte constitutif de l’UNESCO (en 1945) qui affirme : « Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix… »

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir