Get Adobe Flash player

Articles

Lycée de Bahouan : Des leaders d’élèves s’autoévaluent

Le CIPCRE dans l’optique de promouvoir l’appropriation de la culture démocratique en milieu scolaire s’est fixé comme objectif de former les élèves sur la connaissance de leurs droits, de leurs devoirs et l’exercice de leur pouvoir pour leur permettre de participer à la vie de la communauté éducative. C’est dans cette optique que les leaders d’élèves que sont les chefs et sous-chefs de classe, les présidents de clubs, les délégués de classe, le président de la coopérative et les groupes de délégués des classes différentes ont été accompagnés au Lycée de Bahouan pour s’auto-évaluer.

Le 13 avril 2016, s’est tenue au lycée de Bahouan une rencontre d’échanges au profit de 25 leaders d’élèves dont 15 filles. Cette rencontre a été modérée par un animateur du Programme Paix et Prévention des conflits du CIPCRE. Il était question d’apprécier l’utilisation des formations reçues par ces jeunes en matière de leadership, de développement de leurs droits et devoirs en tant que leaders au sein de leur classe et de leur établissement scolaire, d’observer les changements induits en eux et faire le point sur les initiatives prises individuellement et de façon commune.

La phase des échanges a permis à ces jeunes de faire l’évaluation de leurs connaissances en matière de leadership et sur les droits et devoirs pour leur permettre de mieux s’imprégner de leur rôle en tant que leaders. Il s’est agi par exemple pour le président de la coopérative scolaire de comprendre que son rôle ne se limite pas à organiser des activités culturelles, mais qu’en tant que leader de tous les élèves et élus par ses camarades, il est chargé de les représenter pendant tout le processus de prise de décisions importantes concernant le fonctionnement de leur établissement scolaire(notamment sur la construction des ouvrages, l’implantation des espaces verts, et bien d’autres), de veiller à la bonne marche des clubs créés au sein de l’établissement et de veiller au respect des droits et devoirs des élèves. Il s’est agi également pour les délégués de comprendre qu’ils sont les représentants des élèves auprès de l’administration et qu’en tant que leaders des élèves, ils ne devaient pas seulement se limiter aux tâches routinières de classe comme la gestion des cahiers de textes et d’appel, mais aussi qu’ils devaient assister leurs camarades de classe traduits au conseil de discipline en vue de défendre leurs droits quand ils sont bafoués. Les chefs et sous-chefs pour leur part, jouant un rôle complémentaire à celui des délégués, sont des représentants de l’administration auprès des élèves et par conséquent aident au maintien de l’ordre dans les salles de classe.

Initiatives prises et changements observés

Les échanges ont permis de relever que plusieurs initiatives prises par ces jeunes individuellement ont déjà opéré en eux quelques changements sur leurs attitudes et aptitudes. Différents témoignages recueillis illustrent ces changements :

JOSIANE de la Terminale A. «  J’ai travaillé avec le CIPCRE depuis la classe de 2nde. Avant, j’étais très insolente, irrespectueuse envers mes encadreurs. Mais maintenant, j’ai changé. Mes camarades et les enseignants qui m’ont suivie depuis mon arrivée au lycée peuvent en témoigner »

BEROLE de la 1ère D. « J’ai commencé à travailler avec le CIPCRE quand j’étais en classe de 4ème et j’avais accepté le rôle de délégué des élèves juste parce que ceux-ci ne nettoyaient pas la classe et je ne faisais rien d’autre. Et depuis que je travaille avec le CIPCRE, j’ai développé les attitudes d’un leader et quand mes camarades de classe et moi remarquons qu’un enseignant ne dispense pas bien un cours, je me rapproche de l’administration au nom de la classe pour le signaler.»

ROMUALD de la 5ème B. « J’ai travaillé avec le CIPCRE l’année dernière quand j’étais en 6ème B. Tous mes camarades savent que j’étais très timide. Je restais toujours seul et j’avais peur de m’exprimer en public. Depuis que j’ai commencé à travailler avec le CIPCRE, en tant que délégué de classe, après les séances de formation et de causeries éducatives faites avec le CIPCRE, il fallait restituer tout aux élèves de ma classe. C’est ainsi que SORELLE (chef de classe en 5ème B ayant suivi la même formation et assisté aux causeries faites par le CIPCRE) et moi avons commencé à sensibiliser nos camarades pendant les heures libres, et maintenant je suis devenu plus dynamique, je n’ai plus peur de m’exprimer devant mes camarades »

Au titre des initiatives communes prises, ces élèves ont relevé le projet d’embellissement du mât du drapeau à travers la création d’un espace vert autour de ce mât, le plaidoyer auprès de l’administration pour la multiplication des tables bancs, la multiplication des bacs à ordures et l’achat du matériel d’entretien pour leur établissement scolaire. Nous constatons que même s’ils prennent des initiatives louables, leur enthousiasme bute contre certaines résistances, du fait de l’absence de réaction de la part de l’administration.

A travers cette rencontre d’échange, les jeunes leaders ont compris qu’il leur reste à tout mettre en œuvre pour convaincre l’administration du lycée de les accompagner dans leurs différents projets. Ils ont compris qu’en se mettant ensemble pour revendiquer un droit, ils se faisaient mieux entendre qu’en procédant individuellement. Ils ont enfin été édifiés sur le fait que des initiatives de groupe bien conçues et soumises à l’administration ont des chances d’être facilement approuvées et financées. En dehors même de l’administration, ils pourraient trouver d’autres sources d’aide pour la réalisation de leurs projets au sein de l’établissement.

Perspectives d’avenir

Convaincus que la démarche commune auprès de l’administration est la voie obligée pour implémenter leurs projets,04 déléguésgroupes de 04 délégués de classes différentes parmi lesquels 10 filles ont été formés et séance tenante, ils ont élaboré un nouveau plan d’action réaliste pour expérimenter cette dynamique de groupe. C’est dans cette logique que le CIPCRE entend contribuer à susciter le changement en promouvant la participation des jeunes leaders dans le processus de prise de décision.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir