Get Adobe Flash player

Articles

Culture des plantes médicinales : Les populations du village Bamendjo renforcent leurs capacités

Les 21 et 22 mai 2015, le CIPCRE a réalisé dans le village Bamendjo (Arrondissement de Mbouda, Département des Bamboutos, Région de l’Ouest-Cameroun) une formation sur les techniques de culture des plantes médicinales au profit des producteurs et productrices engagés dans les différents domaines d’activités. Cette formation visait le renforcement des connaissances et des capacités techniques et pratiques des paysans/paysannes de cette localité pour la préservation, la culture et l’utilisation des plantes médicinales de leur localité ou celles qui y sont introduites.

Aujourd’hui encore comme hier, les plantes médicinales constituent le tout premier recours pour les malades de nombreuses régions où les conditions naturelles ou de développement ne permettent pas l’accès facile des populations aux services de santé modernes. Par ailleurs, du fait de leur caractère peu ou pas toxique et des meilleurs avantages coût-efficacité qu’elles présentent, le nombre de personnes tant en milieu rural qu’en milieu urbain qui font recours aux plantes médicinales pour se soigner est important et est sans cesse croisant. A ce titre, la culture des plantes médicinales est une activité susPréparation du substrat par les participantsceptible de contribuer à la lutte contre la pauvreté et entre en droite ligne des préoccupations du CIPCRE qui accorde un intérêt particulier à l’amélioration des conditions socio économiques des populations.

Session de formation

C’est dans cette perspective que les 21 et 22 mai, le CIPCRE a réalisé dans le village Bamendjo une session de formation sur les techniques de culture des plantes médicinales au profit de 38 personnes (28 femmes et 10 hommes) membres de 08 GIC et associations du village. Ces derniers ont manifesté leur intérêt pour la formation en mettant à disposition unMise en pot des plantse salle avec des chaises et des espaces pour les travaux pratiques ; en prenant en charge leurs frais de transport et en contribuant à leur restauration. A travers les échanges d’expériences entre les participants, les apports d’informations théoriques, les démonstrations et travaux pratiques, les participants ont acquis les connaissances et les capacités techniques pour la préservation, la multiplication, la culture et l’utilisation des plantes médicinales en utilisant des techniques simples. Les phases pratiques ont été pour les bénéficiaires l’occasion de mettre en pratique les connaissances théoriques acquises, de mettre en place un germoir et de mettre en pépinière 550 plantes médicinales de diverses espèces.

Tâches de suivi

Mise en place de la parcelle pilote de multiplication des semencesA la fin de la session, les participants se sont accordés sur les tâches de suivi et les activités en perspective et sur un calendrier de mise en œuvre. Les plants produits serviront à la mise en place d’un jardin de multiplication des plantes médicinales qui va jouer le rôle d’une banque de semences pour la réalisation des initiatives de création des jardins individuels de plantes médicinales dans le village.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir